Pourquoi développer les énergies renouvelables ?

Maitrise des gaz à effet de serre et production d’énergie renouvelable sont liés.

Les multiples constats relatifs à la situation de notre planète posent de nombreuses questions, autant du point de vue environnemental qu’énergétique.

D’une part, les rejets de gaz à effet de serre (GES) s’amplifient de façon exponentielle, et ont pour conséquence une modification lente mais sensible du climat actuel.
D’autre part, il faut prendre conscience que le tarissement des gisements d’énergie fossile est prévu dans un avenir relativement proche.

Ces différents constats, faits et idées ont donné naissance à deux grandes manifestations : Le Sommet de la Terre à Rio en 1992 et la Conférence de Kyoto en 1997. Le protocole de Kyoto qui en découle vise à maitriser et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’objectif pour la France à l’horizon 2020, dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, vise à produire 23% de notre consommation d’énergie finale à partir des sources énergétiques renouvelables. Pour l’éolien, cela représente un objectif de 25 000MW (19 000MW terrestres et 6 000MW en mer).

Application du Grenelle de l’environnement en Lorraine.

En décembre 2010, la puissance éolienne installée en Lorraine est de 621 MW représentant quelques 61 parcs éoliens. La puissance électrique produite représente plus de 2% de l’électricité produite en Lorraine (source RTE 2010).
En effet 97% de l’électricité produite en Lorraine en 2010 est d’origine non renouvelable avec 72% de nucléaire et 25% de thermique. Avec une puissance installée de 5200 MW la centrale nucléaire de Cattenom (7ème centrale nucléaire au monde) produit chaque année deux fois la consommation annuelle de la région Lorraine.

Le développement des énergies renouvelables, et notamment de l’énergie éolienne, n’a pas pour objectif de remplacer le parc de centrales nucléaires (il faudrait pour cela un parc de 2600 aérogénérateurs de 2MW rien qu’en Lorraine), mais de diversifier les sources énergétiques et de les décentraliser en utilisant au maximum le réseau de distribution d’électricité existant.

Dans ce cadre et avec la volonté de promouvoir un développement harmonieux des projets éoliens, la région Lorraine est en cours d’élaboration du volet « énergie éolienne » du Schéma Régional des Energies Renouvelables prévu par la loi Grenelle I du 3 août 2009, schéma qui a vocation à intégrer le Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie initié par le Grenelle de l’Environnement depuis novembre 2008.

En effet, le projet de loi Grenelle II prévoit que l’Etat et les Régions élaborent conjointement des « Schémas Régionaux du Climat, de l’Air et de l’Energie » qui définiront en particulier, à l’horizon 2020, par zone géographique, en tenant compte des objectifs nationaux, les objectifs qualitatifs et quantitatifs de chaque région en matière de valorisation du potentiel énergétique renouvelable de son territoire.

Grâce à sa situation géographique, la Région Lorraine dispose d’un gisement éolien qui peut lui permettre de prendre part aux objectifs que s’est fixée la France.

Après avoir longtemps été en tête, la Lorraine est la cinquième région après la Champagne-Ardenne, la Picardie, la Bretagne et la région centre.

Penser globalement et agir localement dans le Pays Haut

Pour atteindre ces objectifs, les collectivités locales ont décidé de s’investir en proposant des zones de développement éolien (ZDE). Ainsi, la Communauté de Communes du Pays Audunois et la commune de Tiercelet souhaitent engager la valorisation de leur territoire dans une démarche de développement durable.

C’est dans ce contexte et en s’appuyant sur le dossier préalable « Schéma Territorial Eolien » réalisé en 2008, que les communes de Tiercelet, Brehain-la-Ville, Beuvillers, Audun-le-Roman et Sancy ont souhaiter proposer la création d’une Zone de Développement de l’Eolien à l’échelle de leurs territoires.